Accueil > organisation > Kanban !

Kanban !

– Alors JVeille, de quoi tu nous parles aujourd’hui?

– Bonne question Antony! Et si on parlait de Kanban?

– Kanban? C’est quoi? Un art martial?

– Ah non, Kanban c’est ce que j’appelerais de la PiOO (prononcez « piou »)!

– De la PiOO ?!

Post it Oriented Organization bien sûr! Oui bon je viens d’inventer le terme :o). En fait, Kanban est une méthode d’organisation Agile moins contraignante que Scrum. Tout comme ce dernier, on utilise un tableau et des post-it pour noter les tâches  à faire. On dispose ensuite les post-it sur le tableau.

Pour commencer, je vous conseille de lire un livre qui vient tout juste d’être traduit en français : Kanban and Scrum : making the most of both. Merci à l’auteur original et merci aux traducteurs!

KanbanScrumBook

Le livre original en anglais : http://www.infoq.com/minibooks/kanban-scrum-minibook

Le livre traduit en français : http://www.infoq.com/resource/news/2010/01/kanban-scrum-minibook/en/resources/KanbanAndScrum-French.pdf

Cet ouvrage se lit relativement vite et est très bien fait. Je l’ai dévoré en quelques trajets de RER.

Et Kanban dans la vraie vie?

D’ailleurs, pourquoi je parle de Kanban? La raison est simple, et pour vous l’expliquer je dois d’abord vous évoquer le contexte dans lequel je travaille.

Je suis sur plusieurs projets en parallèle, et j’occupe un rôle différent à chaque fois : développeur, expert technique, chef de projet. Qui dit plusieurs projets, dit multitude de tâches et surtout … de tâches en attente! Et quelque fois, il m’arrive de me perdre et d’oublier des micro tâches.

J’étais donc à la recherche d’une méthode capable de m’aider à m’auto-organiser et également un moyen de donner une vision instantanée du projet à mes collègues (chef, manager, membres de l’équipe projet, …).En quelques mots, Kanban vous impose de placer toutes les tâches du projet sur un grand tableau divisé en colonne. Au travail je n’ai pas de tableau et encore moins de post it!

KanbanBoard

Si vous lisez l’ouvrage ci-dessus, vous entendrez parler du TAF : Travail A Faire. Je n’utilise pas cette notion mais je voulais un outil pouvant répondre à ces besoins :

  1. Répartir mes tâches dans les grandes étapes d’un projet au quotidien :
    • Tâches planifiées
    • Tâches en cours
    • Tâches terminées
    • Tâches en attente d’un traitement par une personne externe au projet (client, exploitant, …)
    • Tâches déployées en recette
    • Tâches à embarquer dans la prochaine livraison
  2. Avoir un historique sur les tâches et pouvoir rajouter des commentaires
  3. Pouvoir facilement bouger mes post-it
  4. Quelque chose de simple et de rapide à mettre à jour.

Et tu as trouvé ton bonheur?

Oui! J’ai trouvé un outil en ligne nommé KanbanTool. C’est gratuit, c’est en version Beta, et ça prend 1 minute pour s’inscrire et démarrer son Kanban.

KanbanTool

L’outil est très bien fait, joli, ergonomique, bien pensé. J’ai envoyé une question au support et j’ai eu une réponse en moins d’une heure. Ma question portait sur la possibilité d’exporter le tableau sous un format tel que le CSV. C’est une demande qu’on leur a déjà faite, et j’espère que cette fonctionnalité sera bientôt implémentée.

J’ai un tableau par projet, et les colonnes sont adaptées au contexte. Voici un de mes tableaux de la vraie vie :

MonKanban

Le code couleur est le suivant :

Orange : Les anomalies remontées dans Mantis

Vert : Les évolutions, également saisies dans Mantis

Rouge : Les problèmes!

Bleu : Les tâches de documentation

Reste plus qu’à maintenir!

Voilà, le reste vous appartient, l’organisation est personnelle ou concertée avec les membres d’une équipe si vous optez pour un vrai tableau partagé par l’ensemble des collaborateurs.

Je suis preneur de toute remarque et tout retour d’expérience sur votre façon de vous organiser.

J’espère vous avoir donné envie de vous pencher sur Kanban et d’utiliser KanbanTool ou un autre logiciel.

Publicités
Catégories :organisation Étiquettes : , , ,
  1. LWA
    30/05/2010 à 17:01

    hello,

    intéressant article. J’ai découvert le KANBAN sur le dernier objet que j’ai fait, et c’est top associé au « daily standup meeting » : tous les jours on apprend qui a fait quoi, en es où, et, éventuellement, bloqué par quoi. Ça force les acteurs du projet à partager des infos. Et, pour le chef de projet, c’est un vrai plus en terme de visibilité.

    Question : mais, du coup, c’est quoi la différence entre le KANBAN « AGILE » et le tableau « SCRUM » ?

  2. 30/05/2010 à 17:29

    Bonjour LWA,

    merci pour ce retour! Alors pour répondre à ta question, je pense que la différence « physique » au niveau du tableau se situe au niveau du TAF : Travail A Faire. On associe un nombre maximal de tâches par colonne, c’est quasiment la seule vraie contrainte.

    Etant donné qu’il n’y a pas de notion de Sprint en Kanban, on a une plus grande liberté pour faire évoluer les tâches du tableau. Je pense que Kanban est à appliquer sur un projet qui bouge beaucoup et qui ne nécessite pas de figer le travail pour une durée de plusieurs semaines.

    D’après ce que je sais de Scrum, on définit les tâches à faire lors de l’initialisation du prochain Sprint. Le Product Manager insère les stories du BackLog en fonction des priorités et de l’estimation des charges, le tout en respectant la vélocité de l’équipe. Je ne sais pas comment on gère les imprévus et si on peut, au cours d’un sprint, sortir et ajouter des stories.

    Pour résumer, je pense que dans les deux cas (Scrum/Kanban), le tableau est utile pour avoir une vision quasi immédiate de l’état du projet mais qu’il est manipulé différemment, notamment sur la colonne la plus à gauche :

    Kanban) Tâches à faire qui peuvent évoluer d’une heure à l’autre, qu’importe la charge estimée, on peut substituer une tâche de 1 jour par une tâche de 3 jours plus urgente. Ce qui compte, c’est qu’un membre de l’équipe soit disponible pour la traiter.

    Scrum) Stories du Sprint en Scrum fixées au lancement, sans doute modifiables en tenant compte de la charge estimée, de la vélocité et de la deadline de fin de sprint.

    N’ayant pas pratiqué Scrum dans la vraie vie, je ne peux pas être catégorique, par contre je vais bientôt faire un billet intitulé : « Kanban et la TMA, un mois après ». Un vrai retour du terrain.

  3. 08/07/2010 à 09:15

    Hello,

    Je confirme, la grande différence est le fait que Scrum fonctionne sur des Sprints timeboxés au contenu fermé ce qui est un très gros avantage pour booster la productivité. Alors que Kanban lui se concentre sur une limitation du travail en cours (Work In Progress) afin de Faire (oui, avec un F majuscule : faire ET finir !) les tâches les plus rapidement possible.

    Donc jveille, le Kanban board que tu as mis en exemple est une hérésie 🙂

    L’idéal dans un projet classique est de cumuler Scrum et Kanban pour faire les choses vite, bien et dans l’ordre…

  4. 03/10/2010 à 17:39

    You may want to also check the upcoming smartQ – http://www.getsmartQ

  5. Kassie
    10/03/2011 à 15:49

    kanbantool.com rulez 😀

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :